DECODA(NA)GES n°55 – 20 mai 2017

Numéro archivé en rubrique « Archives » sous rubrique « Numéros antérieurs »

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Accueil

2 réponses à “DECODA(NA)GES n°55 – 20 mai 2017

  1. Jean-Michel

    Allons-nous assister à une « révolution politique » telle que Thomas Kuhn a décrit les révolutions scientifiques* ?
    1ère étape : tout ce qui faisait l’objet d’un consensus en politique jusqu’à une date relativement récente s’est révélé inapproprié pour le redressement du pays et ces dernières années on a vainement cherché à maintenir ce qui avait un temps marché ; le politique traditionnel est conservateur ;
    2ème étape : les difficultés à réussir s’accumulant on a plus que douté du paradigme classique et on est rentré en crise, « condition préalable et nécessaire de l’apparition de nouvelles théories » nous dit Kuhn (est-il besoin là aussi de le démontrer ?) ;
    3ème étape : en apparence, rien n’est possible pour sortir de la crise. Mais voila qu’arrive notre Jeunot avec dans ses cartons un nouveau paradigme que certains (dont nous !) estiment capable de remplacer le précédent. Dès lors il nous faut convaincre car nous pensons que cette nouvelle manière de faire de la politique peut résoudre nos problèmes. Certains donnent un pitoyable spectacle, nous dit DECODA, dans leur « résistance » ;
    4ème étape : nous y sommes ! ce nouveau modèle va faire l’objet d’un nouveau consensus (je l’espère, le souhaite, l’attend) et va devenir la nouvelle référence car tout nouveau paradigme nous dit encore Kuhn chemine lentement à partir de « quelques premiers adhérents » et on assiste jamais à une « conversion du groupe en bloc ».
    Attachons-nous à convaincre et vive cette révolution !

    * Thomas Kuhn « La structure des révolutions scientifiques » cité et appliqué à la religion par Jean Soler in « L’invention du monothéisme » p 91 à 93.

    • Oui, oui, et en politisant l’analyse je dirai que pour la gauche il n’y a pas de place entre les « Insoumis » et « La République en marche » et pour la droite il y en aura de moins en moins entre l’extrême droite et la « République en marche » d’autant que beaucoup de LR se radicalisent et se rapprochent du FN…
      On va vers trois pôles (Insoumis, REM et FN) et la question est celle de savoir si REM sera plutôt de centre droit ou de centre gauche… le côté le plus intelligent ramassera la mise en comprenant plus vite que l’autre le phénomène en cours.
      Paradoxalement le PS en miettes et effacé pourrait être le « gagnant » en disparaissant et en faisant pencher REM au centre gauche… tandis que notre droite LR (la droite toujours la plus bête du monde) pourrait continuer à croire qu’elle existe entre RM et le FN , qu’elle y est forte et qu’elle joue une cohabitation aux prochaines législatives !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s