Le tour est joué !

Billet archivé en rubrique « Thème du mois » sous rubrique « Billet d’Actu »

à retrouver sur https://francoisbraize.wordpress.com/le-tour-est-joue/

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Accueil

2 réponses à “Le tour est joué !

  1. Commentaire de l’ami André B. reproduit avec son aimable autorisation :

    Bonjour Francois,
    Belle région que l’Aubrac que j’ai autrefois sillonnée pour le boulot avec
    toujours bcp de plaisir. Ah Laguiole, Rodez, le Larzac, le plateau!
    Quelques petites remarques sur ton dernier envoi.
    – tu écris, 2eme paragraphe  » ….le désastre est leur bilan, » ; Je pense
    qu’il eut été plus juste et plus conforme a ta vision dans l’article que je
    partage, d’écrire « …leur désastre est le bilan  »
    – Je comprends « le jeunot » mais je n’aime pas le qualificatif trop dans la
    foulée de nos journalistes à sensation et qui met implicitement en avant un
    manque d’expérience de quelqu’un qui fait jeune d’allure mais qui a déjà bcp d’expérience donc une certaine suspicion et une mise a l’épreuve (normale mais pas parce que « jeunot »). Chez les jeunes agriculteurs on est « jeunes » jusqu’à 35 ans mais jamais « jeunot »…
    – Tu étrilles avec raison nombre de nos journalistes qui pratiquent avec
    délice le jeu de massacre et qui, au lieu de faire des analyses basiques
    (pourquoi? comment? Pour quel résultat attendus, sont-ils possibles ou
    difficiles pourquoi?) préfèrent échafauder des théories dont les
    caractéristiques sont l’a peu près et le sous entendu qd ce n’est pas de
    l’élucubration ou de l’escroquerie intellectuelle.
    – Attention a la proportionnelle, a manier avec prudence et, surtout, sans
    arrière pensées politique! La France est un pays difficilement gouvernable,
    individualiste jusque dans l’action collective et surtout champion ttes
    catégories pour le maniement des idées générales: tout problème est d’abord analysé à travers elles . Nous sommes globalement plus enclin au « ça passe ou ça casse » parce que l’Histoire, la théorie, mes conceptions, ne donnent raison qu’au compromis (qui n’est pas compromission!) qui est l’essence même d’une approche proportionnelle selon moi. Ceci a l’inverse des anglo-saxons qui s’attachent plus a l’analyse de la réalité « réelle » et aux voies et moyens d’obtenir un résultat comme Monique et moi l’avions constaté tous les jours lors de notre séjour de plusieurs années au Québec.
    Ce « travers » français (ou trait de caractère comme tu voudras) a été
    remarquablement analysé par un professeur d’Oxford anglo -indien et très
    francophile , Sudhir Hazareesingh, dans son ouvrage « Ce pays qui aime les
    idées » que tu as certainement lu et que sinon je te recommande chaudement.
    Amitiés
    André »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s