Le Noël de DECODA

Un beau, un grand, un Joyeux Noël à tous !

Deux grands sujets pour cette occasion

I – Un texte très intéressant de Jean-Eric Schoettl sur la laïcité

Publié par Catherine Kintzler sur son blog Mezetulle, ce texte explique bien la philosophie de la laïcité à la française qui est bien plus que la seule loi de 1905 et ne se limite pas à une obligation de neutralité des personnes publiques vis-à-vis des confessions à laquelle beaucoup voudrait la réduire. Inutile de dire que l’on s’y retrouve avec bonheur.

II- Un nouveau haut le coeur devant la pétaudière juridique que semble être devenu notre pays….

Et dira-t-on, confondus dans le même opprobre, gouvernants, médias et opposants….

En vous souhaitant le meilleur repas de Noël possible dans les circonstances qui sont encore les nôtres, je vous déconseille les salades que beaucoup vous proposent pour Noël. 

Si vous voulez vraiment savoir ce que prévoit le projet de loi réformant les régimes d’état d’urgence sanitaire ou d’état de crise sanitaire passé en Conseil des ministres il y a trois jours et déposé à l’Assemblée nationale, allez donc regarder le projet de loi lui même plutôt que de vous limiter à ses nombreux contempteurs et ses quelques zélateurs…. et faites vous votre religion.  Après lecture, la mienne est faite.


https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3714_projet-loi.pdf

Une fois de plus, c’est la pétaudière juridique comme nous venons de le connaître il y a peu à propos de l’article 24 de la loi dite sécurité globale (voir mon article à ce propos publié par Mezetulle* – Cf infra note de bas de page).

En effet, en même temps que l’exécutif dit « pas de vaccin anti-covid obligatoire »,  il prévoit dans un futur régime  de traitement des risques liés aux épidémies et pandémies  (état d’urgence et état de crise sanitaires), régime qui est  plutôt bien fait,  qu’en cas d’état d’urgence sanitaire (contrôlé par le Parlement) certains déplacements ou activités dans certaines parties du territoire et pour certains personnes  puissent être sur décisions spécifiques subordonnés à un test de dépistage, à un traitement préventif voire à l’administration d’un vaccin.


Là où il y aura donc une simple exception au régime général du vaccin non obligatoire,  exception tenant à certaines circonstances très exceptionnelles et limitées à certaines personnes pour lesquelles ce peut être justifié, on lit dans ce pays « régime de vaccin obligatoire »… Comme certains ont lu, il y a encore peu, « interdit de prises de vues » là où il était écrit « interdit de diffuser ». 

Les brayeurs dès lors se mettent en marche et la machine à broyer suit immédiatement derrière… Et puis comme d’hab, très vite la raison n’est plus audible ! Longue vie à la pétaudière juridique que nous sommes devenus ! Le gouvernement, qui semble n’en rater plus une, semble aussi s’être fait une ligne de conduite que de l’entretenir par des maladresses successives. Si ce n’est de l’incompétence…

Castex n’a donc plus personne au Secrétariat Général du Gouvernement pour lui éviter toutes ces incohérences techniques successives ? Qu’il s’agisse de loi doublon avec les dispositions concurrentes de deux projets (sécurité globale d’un côté et confortement des principes républicains de l’autre) ou d’exceptions mal expliquées qui viennent démolir les fragiles acquis sur la non vaccination obligatoire on a le sentiment de plus en plus d’un gâchis incommensurable.

Pour le plus grand profit de qui on sait. Une trumpette bien de chez nous…

Note de pas de page

2 Commentaires

Classé dans Accueil

2 réponses à “Le Noël de DECODA

  1. dupin-jerome@bbox.fr

    Merci cher François,

    J’espère que tu te portes bien, ça m’en a tout l’air !

    Je lis à peu près toujours tes productions et me dis qu’heureusement il y en a encore qui savent penser clair et le transmettre.

    C’est exemplaire dans cette société de Club Med jamais contente du buffet illimité qui lui est offert.

    Cette faculté typiquement française de systématiquement râler pour tout ce qui se présente de la part du gouvernement (il est vrai peu pédagogue et parfois légèrement en dehors des clous) est de plus en plus exaspérante, voir désespérante.

    D’autant que les meneurs de la « râlerie » professionnelle sont parmi les plus ignorants des vraies choses, des textes n’en parlons même pas.

    En tout cas, une très grande majorité de français approuve, non pas par réflexe moutonnier, mais plutôt par bon sens, étant entendu que personne n’a envie de mourrir bêtement de la covid, pas plus que d’attentats fanatiques. C’et bien heureux.

    Ah si les médias et les réseaux sociaux arrêtaient de relayer stupidement tout ce qui s’exprime bêtement, ce qui crée des problèmes là où il n’y en a probablement pas tant que ça, le petit monde franchouillard évoluerait et l’on pourrait publiquement et sereinement aborder les questions intéressantes.

    Pourquoi ne le veulent-ils pas ? Sans doute par obsession idéologique d’un autre temps, un fantasme de révolution populaire qui se terminerait par une dictature du prolétariat remise au goût du jour ?

    Vivons simplement dans notre époque qui est ce qu’elle est ! Et gardons la tête froide, comme tu le fais en mettant sur la table les vraies choses, qui finalement deviennent un peu poétiques, dans l’acception première, par l’ardeur que tu mets à agencer les mots, le langage, à les cadrer au service certainement d’un projet de société, dans laquelle on vivrait dans la compréhension des phénomènes plutôt que dans la revendication rétrograde permanente.

    Après tout, l’Humanité n’est pas responsable de ses gènes ni de son ADN qui font que, bien sûr, elle évolue depuis au moins Néandertal.

    Une utopie sans doute. Mais concrètement, c’est ça le boulot au jour le jour. C’est comme ça.

    Encore merci à toi, et je te souhaite dès maintenant une bonne nouvelle année ! Les circonstances, même celles-ci, elles ont toujours existé quelle que soit la période et depuis des millions d’années, virus, changements climatiques, (connerie), etc.

    Amitié,

    Jérôme

    • Merci cher Jérôme de ton soutien amical !
      Merci aussi de tes voeux et en retour je t’adresse mes meilleurs voeux pour 2021.
      Ton message fait du bien dans ce monde qui parfois (souvent ? de plus en plus souvent ?) me fatigue profondément quand je vois tant de beaux esprits sombrer dans la facilité des pensées toute faites. Des messages tel que le tien permettent de s’éloigner du découragement qui gagne tant j’ai parfois l’impression de p… dans un violon !
      Mais « Haut les coeurs l’ami » et on ne lâche rien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.