Archives de Catégorie: Le crétin du mois

Le(a) crétin(e) du mois

Le Crétin du mois de mars 2017

Un crétin d’exception : François Groland

Pour ne pas risquer le délit d’offense au Président de la République[1], on modifie le nom du président pour lui décerner le titre si envié de «Crétin du mois» pour ce qui restera un de ses derniers actes de bravoure : la nomination du citoyen Ravel comme archevêque de Strasbourg. Ca c’est du boléro mon gars !

On a en effet appris avec stupeur la nomination par le Président de la République d’un nouvel archevêque à Strasbourg, le ci-devant Ravel, ayant assimilé l’avortement au terrorisme en février 2015 et élevé lui même en son temps au titre de « Crétin du mois » par une infâme feuille de choux qui ne respecte rien.

Au lendemain des massacres de janvier 2015 ledit RAVEL n’affirmait-il pas dans le bulletin mensuel de l’Aumônerie militaire catholique des Armées que : « Le chrétien se sent pris en tenaille entre deux idéologies […] D’un côté, des adversaires déclarés et reconnus : les terroristes de la bombe, vengeurs du prophète. De l’autre côté, des adversaires non déclarés mais bien connus : les terroristes de la pensée, prescripteurs de la laïcité, adorateurs de la République.».

En poursuivant : « L’idéologie islamique vient de faire 17 victimes en France. Mais l’idéologie de la bienpensance fait chaque année 200 000 victimes dans le sein de leur mère. L’IVG devenue droit fondamental est une arme de destruction massive. » Et de conclure : «Nous ne devons pas cautionner les folies de l’euthanasie, du mariage pour tous et autres caricatures de Charlie Hebdo».

C’est tellement con qu’il n’est pas nécessaire de condamner ces comparaisons abjectes. Mais on s’interroge, outre sur sa santé mentale, sur le message transmis par le Président de la République en nommant ce type à cette fonction. C’est une macronade pour déshumilier la « Manif pour tous » ?

A moins que F. Groland fidèle à sa réputation de blagueur soit un vrai farceur lors de ses derniers actes et qu’il veuille ainsi « récompenser » les croyants les plus rétrogrades du territoire : les alsaco-mosellans qui soutiennent le Concordat.

Tiens, catho choucroute : tu soutiens le Concordat, prends ça dans ta gueule, un Ravel comme archevêque !

Notes de bas de page

[1] En fait l’ancien « délit d’offense au Chef de l’Etat » abrogé depuis 2013. Le délit d’offense au chef de l’État est définitivement supprimé le 5 août 2013 par la loi n° 2013-711, « Chapitre XIII : Dispositions abrogeant le délit d’offense au chef de l’État afin d’adapter la législation française à l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme du 14 mars 2013 ». On balise quand même car le président reste protégé par le délit d’injure ou de diffamation. Comme tout le monde. Donc on le désigne masqué d’un patronyme ridicule… Rien de volé dans tout ça, on a même frôlé le titre de « Crétin du quinquennat » mais avec tous ces frondeurs il y avait trop de concurrence…

 

Le crétin du mois du n°53 (10 février 2017)

Ce mois, deux pour le prix d’un : Laurent Wauquiez et Alfred Marie-Jeanne

1) A l’instar des plus sombres crétins, tels De Villiers ou Ménard, Wauquiez parade devant sa crèche à l’hôtel de région exploitant à mort un arrêt du Conseil d’Etat qu’on a dénoncé dans ces colonnes et dans celles de Marianne…[1]

Le pauvre Laurent W. ne comprend rien aux dangers du communautarisme, pareil au fond que Hamon, mais versus chrétien tradi. Caroline Fourest, qui elle a tout compris, résume tellement bien cette affaire et notre écœurement qu’on renvoie à la lecture de son billet paru dans Marianne et sur son blog[2].

2) Alfred Marie-Jeanne

Etre affublé comme patronyme d’un nom de bonbonne (je dis bien bonbonne) ça vous expose à des tracas, mais ici on est au dessus de ça et on s’en prend à ce couillon d’Alfred, le ci-devant président (indépendantiste) de la nouvelle Collectivité territoriale de Martinique (CTM), pour son incurie, rien d’autre. Juré.

Il a réussi en même temps à faire voter plus de cinq millions d’euros de crédits au budget 2017, ce qui est excellent, pour remettre en état le golf de l’Espérance aux Trois Ilets qui en a bien besoin (un des Joyaux golfiques de la Caraïbe, dû au célèbre archi Trent Jones, qui est en propriété publique et donc offre un accès démocratique aux populations locales et aux visiteurs), et à ne pas trouver quelques milliers d’euros pour entretenir les tondeuses publiques qui permettraient aux 12 jardiniers fonctionnaires de ce golf de ne plus se tourner les pouces depuis cinq mois. Bref, plus personne ne joue depuis juillet 2016, faute de tonte. La gestion publique ça cloche parfois mais, là, sous les cocotiers c’est de suite le pompon.

Ca ne pouvait pas rester non récompensé… surtout si celui qui décerne le titre mensuel dont il s’agit s’est fait gruger avec plusieurs centaines de pratiquants martiniquais, toute une école de golf pour les jeunes (dont beaucoup peu favorisés socialement) et quelques milliers de touristes…

Vive les élites locales indépendantistes ! Vive la décentralisation ! Vive le développement ! Cherchez l’intrus…

 

Notes de bas de page

[1] http://www.marianne.net/agora-creches-noel-laicite-detricotage-loi-1905-continue-100248387.html

[2] https://carolinefourest.files.wordpress.com/2017/01/capture-d_c3a9cran-2017-01-25-c3a0-09-49-37.png

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Le crétin du mois