DECODA 55, 20/05/2017

Allez tenez, un p’tit DECODA pour la route, le n°55, entre deux billets d’Actu tandis que nous fonçons vers les législatives…

Un numéro léger et frais, comme l’air du temps et la vie et  parce qu’on respire mieux depuis le soir du 7 mai où nous avons su collectivement, certains plus que d’autres, conjurer le pire.

Bonne lecture en une ou deux colonnes en fichier joint :

DECODA(NA)GES n°55-1C

DECODA(NA)GES n°55-2C

ou ci-dessous en texte complet d’accès direct.

 

SOMMAIRE du n°55 

Edito                                                                   

Le Jeunot les met tous minables !

Dernière(s) minute(s)                                           

Mosquée de Torcy, le Conseil d’Etat tranche en référé

Avantages des anciens présidents

Les nouvelles des fronts bébêtes                          

Ducon, nom d’une pipe de pape

Chiffre clé                                                                      

66,06

 

Texte intégral du n°55 

Edito

Le Jeunot les met tous minables…

Le Jeunot démarre bien, très bien, du feu de Jupiter même ! Il explose tout et rend petits et ridicules ses opposants de tous bords qui s’enfoncent lentement dans leur médiocrité, comme sclérosés dans des schémas du passé et dépassés qui semblent les tirer irrésistiblement vers le fond. Etonnant, stupéfiant même. Qui l’eût dit à part lui, qui l’eût cru ?

On peut ne pas avoir bien vu, ou même compris, l’intérêt de l’opération de retour à une intelligence collective transcendant les clivages archaïques, surtout lorsqu’elle n’était qu’une ébauche, qu’un rêve fou il y a encore quelques semaines. Mais dès lors que le projet est devenu une réalité politique tangible qui marche, il faut être aussi stupide qu’un mollusque accroché à son rocher pour continuer comme si de rien n’était, comme s’il ne s’était rien passé dans ce pays.

Le Jeunot réussit tout ce qu’il entreprend jusqu’à la compo du 1er gouvernement de son mandat que d’aucuns de nos beaux esprits médiatiques prédisaient un challenge impossible compte tenu des impératifs qu’il s’était fixés. On dirait qu’il les rend tous comme caducs. Même Merkel à Berlin a paru à la remorque de son volontarisme et de sa jeunesse. La vie et l’avenir incarnés quoi, et en face le passé, un passé qui était notre ordinaire et devenu d’un coup très triste…

Au PS, qui pour les législatives a tourné le dos au programme présidentiel de Hamon, on créé des mouvements, des courants nouveaux ou que sais-je encore, derrière Hamon ou Aubry, ou d’autres, au bon gré des uns et des autres et de la misère de tous. Au point que ce parti fait penser à une coquille qui doucement se vide de sa substance politique après avoir perdu les trois quarts de ses électeurs.

A droite, les Républicains sont d’une ringardise pitoyable et ne semblent vouloir que sauver leur crèmerie en misant tout sur leur volonté d’imposer au président élu une cohabitation suicidaire. Comme de vulgaires vieux staliniens, on ostracise et on exclut tous ceux qui, parmi leurs membres, acceptent la main tendue du Jeunot.

Aux extrêmes, on continue à maquiller le réel, à mentir et à trumpiser son monde, chez Mélenchon comme chez Le Pen. Du pareil au même. Populiste de chez populiste, c’est à dire tirant le peuple vers le bas : ses bas instincts, ceux de la vindicte qui détruit tout par ses haines recuites que ce soit celle de «l’étranger» ou du «patron», un siècle après la socialisation du capital. Il ne leur manque que le « juif » dans leur paysage…

Pauvres hères, en haillons intellectuels, d’une politique d’un autre temps qui ne relève plus que du formol. Un seul exemple : vilipendé sur un programme soit disant écologiquement indigent au yeux de nos verts détenteurs de LA vérité, le Jeunot réussi là où tous ses prédécesseurs avaient échoué, gagner Nicolas Hulot à un engagement ministériel. Indigent le programme du Jeunot sur l’écologie ? Et Hulot pour le mettre en œuvre ? Incroyables écolos zozo.

Un nouveau monde politique semble ainsi avancer dans la recomposition promise, tandis que l’ancien s’enfonce avec encore quelques soubresauts. Croisons les doigts pour que les électeurs finissent le travail en juin et nous débarrassent de ces dinosaures. Tous. Sans exception comme balayés par une tornade[1]. Mais on y reviendra plus en détail d’ici le premier tour des législatives.

Vigilance toujours, donc, mais avec de plus en plus de ravissement. Alors en attendant un billet d’Actu sur la réforme du marché du travail à paraître avant les législatives et qui sera déterminant pour notre prise de position pour cette échéance, jusque là alléluia les amis, le Jeunot est advenu !

 

Dernières minutes…

1) Mosquée de Torcy, le Conseil d’Etat tranche en référé

Sur cette affaire, voir sur ce blog notre billet précédent « Mosquée de Torcy, bravo la 2 ! »[2] à propos de la dissolution par l’Etat de cette mosquée salafiste.

Pas de souci, youppie, tralala, le Conseil d’Etat valide la dissolution et envoie péter les islamistes et leurs alliés islamo-gauchistes qui s’étaient plaints de la dissolution de la mosquée de Torcy. Ces cons juste au moment d’ailleurs où s’ouvrait le procès pénal dit de la filière djihadiste de Torcy dont ladite mosquée assurait sans doute les biberons, qui nous montre bien que la connerie des islamistes et de leurs amis n’a plus de limite.

On produit cette décision du Conseil d’Etat (document média joint : TorcyOrdonnance du 210417) qui est remarquablement motivée. On y trouve le portrait robot de l’inacceptable, ce qui pourrait utilement permettre aux musulmans de faire le ménage eux mêmes parmi les mosquées et autres associations cultuelles ou culturelles qui n’ont rien à faire en République. La machine à dissoudre devrait pouvoir tourner à plein, maintenant on a le modèle… Préfets au boulot, bordel si les musulmans hésitent à faire le tri eux mêmes ! Que notre nouveau ministre de l’Intérieur, Colomb, mette en œuvre ses déclarations fermes sur la laïcité et la République lors de sa passation de pouvoir. On serait ravi qu’il nous surprenne là-dessus après ses années d’errements lyonnais[3]

2) Avantages consentis aux anciens présidents

Sur ce sujet, à l‘occasion du départ de F. Hollande, comme sur beaucoup d’autres sujets, il se raconte n’importe quoi sur le mode comptoir, mais pas le comptoir intellectuellement irréprochable de l’ami Poltechno (https://aucoinducomptoir.wordpress.com), non pas ce comptoir là populaire et digne, mais celui bien crade où neuneu et consorts, toute vergogne oubliée, se répandent sur le mode Poujade ou Le Pen.

Alors, quand il y a un papier dans les médias qui présente les choses honnêtement il faut le saluer et le faire connaître, comme cet entretien avec René Dozière[4], député qui a consacré sa vie à la transparence à la sincérité des comptes publics, entretien et article qui sonnent juste sur la situation faite par la République à nos anciens présidents. Foin des bavassages aigris, dans ce papier la vérité toute nue qui montre bien ce qu’il reste encore à réformer sur ce plan même après les réformes déjà conduites par Hollande qui a sérieusement réduit les avantages consentis aux anciens présidents.

 

Les nouvelles des fronts bébêtes        

Sont toujours des nouvelles d’effroi…

Ducon 1er, nom d’une pipe de pape…

Encore lui ! Oui je sais. Le pape François, on peut compter sur lui pour égayer nos colonnes et plutôt toujours les mêmes rubriques, celles de la bêtise ordinaire. Dieu n’est pas très charitable avec lui. Il s’acharne même dirait-on. Comme un mauvais de coquin de sort.

Le voilà t’y pas, le François 1er du Vatican, qui, peu inspiré, face au duel Le Pen/Macron pour le second tour de la présidentielle en France, confesse que Macron, il ne sait pas d’où il vient…

Le Pen il sait, pas de souci, sans doute grâce à « La Manif pour tous » et à « Sens commun », ses officines préférées, beaucoup plus manifestement que « En marche ! ». Tu crois pas qu’il aurait pu se renseigner, ou être renseigné, et prendre le parti de l‘intelligence ? Eh ben Non.

Non ? Ah ben nous alors, on va le renseigner à notre manière en le distinguant dans cette rubrique.

Mais, rendons grâce à Dieu qui se saborde et marque encore contre son camp : il donne à ses troupes comme chef local, une buse de première, une vraie.

  

Chiffre clé

66,06

Comme le premier score pour Emmanuel Macron qui a été communiqué était de 66,06 % des voix, tout ce que la planète compte de zozo, crétin et autre boute-en-train diabolique Allah Boutin s’est ému d’un chiffre qui plaçait ainsi notre jeune impétrant sous les auspices de Belzébuth[5].

Merdum, foin de ce fol espoir avec le chiffre complet et définitif communiqué par le ministère de l’intérieur : 66,10. Zut alors, ça ne marche plus, le diable est dans les détails…

A moins que ce ne soit encore un traficotage du chiffre réel qui serait bien 66,06? Magouille de l’Etat ? Grand satan bien connu…

Christine, Crétine de chez Boutin, qui rime avec zinzin, calotin et tintin (cherchez l’intrus)… Qu’est ce que t’en penses bibiche ?

Moi, je te mettrai bien en « Crétin du mois » (en plus ça rime, ça serait chouette), mais j’ai déjà mis le Pape ci-dessus en « Nouvelles des Fronts bébêtes»…

On va encore dire que je m’acharne sur l’engeance catho et que j’suis pas charitable…

Franchement, mauvais procès, car j’en ai pour tous les affidés qui déifient en mono, sans discrimination. Comme les gnons sous la mêlée[6], on en a ici pour tout le monde ! Ca tombe grave, comme qui dirait à Gravelotte.

 

Notes de bas de pages

[1] Si on ne voulait pas se voir reprocher d’être liberticide on dirait bien qu’il ne nous reste plus qu’à appliquer ce dégagisme aux ânes des médias…

[2] Voir https://francoisbraize.wordpress.com/mosquee-de-torcy-bravo-la-2/

[3] Après des années de compromissions diverses avec les confessions, il lui reste en effet encore à nous surprendre agréablement sur ce sujet même si son émotion n’était pas feinte lors de l’élection du Jeunot (voir notre article dans le magazine SLATE sur la laïcité à la sauce lyonnaise : http://www.slate.fr/tribune/80729/laicite-lyon)

[4] Voir http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170512.OBS9302/retraite-du-president-de-la-republique-notre-systeme-est-archaique.html#xtor=EPR-1-[ObsActu8h]-20170513

[5] Voir : http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4439841/christine-boutin-sinquiete-du-score-de-6606-realise-par-macron.html

[6] Comme en hommage à la Choule à Tricot, ou ailleurs, voir le second blog rugbistique de C Kintzler : http://lachoule.hautetfort.com/