La boite à gifles ? Pas que…

 

Bravo pour la mobilisation lors de cette élection, c’est bon pour la démocratie qui ne vit pas que de RIC !

Ces Européennes resteront dans les annales par certains de leurs résultats (le laminage dans les grandes largeurs des « LR » et de la « France insoumise », ah la tête de Wauquiez et de Mélenchon hier sur le coup de 20h et quelques…).  Mais elles pourraient bien être aussi dans les annales  pour le tissu d’inepties ou de fausses évidences que répandent depuis hier 20 heures médias et commentateurs à courte vue sur « Qui a gagné ? » et « quoi ? ».

La réponse est donnée par un excellent article publié par TELOS dès aujourd’hui : les gagnants sont l’Europe et E. Macron et cet article explique lumineusement pourquoi. Mais ce n’est pas à la portée du premier neuneu venu ayant voté RN, sans même quitter son gilet jaune…

Car c’est aussi un autre enseignement que de regarder pour qui ont voté les rois des ronds-points. Pas de surprise de ce côté là sauf pour les naïfs qui y voient une nouvelle avant garde du prolétariat… « Pauvre Martin, pauvre misère » chantait Brassens.

Donc je m’en tiens à l’excellent article de TELOS auquel je renvoie purement et simplement comme correspondant à ce que je pense, sérieusement, face à ces résultats (en plus, génial, ça me dispense de devoir l’écrire)  :

https://www.telos-eu.com/fr/politique-francaise-et-internationale/les-deux-vainqueurs-dune-election.html

A froid, plus tard, on reviendra sur tout ça et sur la question de la gauche – façon puzzle – et de l’écologie – façon divine surprise –   mais là, de suite, on ne veut pas laisser monter un soufflet débile sans réagir. C’est fait.

Bonne lecture et réfléchissez y bien…