NDJ n°5

Notre Dame en flammes !

Ce n°5 des NDJ est archivé en rubrique « NDJ »

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Accueil

3 réponses à “NDJ n°5

  1. LOGEAIS Andree

    Tellement bouleversée et perturbée que je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit.
    Je lis ton article dès que je suis sortie du métro.
    Bises à toute la famille

    Envoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

  2. Jean-Michel ACCHIARDO

    Bonjour,
    Je suis un peu gêné d’emboiter le pas de M. Martinez et de quelques gilets jaunes qui me sortent par les yeux, mais moi ce qui me bouleverse et me perturbe ce sont les centaines de millions d’euros qui sortent d’un chapeau pour refaire une toiture (alors que les prières monteraient certainement mieux vers leur hypothétique destinataire inconnu à cette adresse, sans cette barrière) et qu’à Paris, notamment, des sans-abris se préparent aux chaleurs de la rue après avoir affronté les rigueurs de l’hiver (voir à ce sujet l’excellent tweet d’Olivier Pourriol).
    Quant aux jérémiades dont nous abreuvent les chaînes de télé et autres processions largement diffusées elles me révulsent : on ne voit que ça ! (je sais je n’ai qu’à éteindre le téléviseur à défaut de changer de chaîne, ce que je fais).
    Notre ami E. Macron n’est pas en reste avec son ton de prédicateur et ça aussi ça me gêne. Un Conseil des Ministres entièrement consacré à un incendie ! Je n’ai pas le souvenir que ce fût le cas pour d’autres causes, où l’humain était en cause.
    Bref, quelle aubaine pour les catholiques, ça nous change de la pédophilie. Ce qui me rassure un peu c’est que des dieux, qui ont vécu bien plus longtemps que le dieu unique qui est le degré suprême auquel a été porté le moyen qu’a trouvé l’homme pour calmer ses angoisses existentielles, ont disparu et sont aujourd’hui totalement absents de la mémoire des hommes.

  3. Une certaine gente estudiantine se lâche sur Notre Dame :

    Peu après le début de l’incendie, deux tweets de la vice-présidente de l’Union nationale des étudiants de France à Lille, ont commenté l’événement : 1. « jusqu’à les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois wallah vous aimez trop l’identité française alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs ». 2. « je m’en fiche de notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France ».
    Devant le scandale, Hafsa Askar a dû retirer ses tweets, et la présidente de l’Unef semble considérer que l’incident est clos (https://etudiant.lefigaro.fr/article/notre-dame-de-paris-les-tweets-de-dirigeants-de-l-unef-scandalisent-les-internautes_c6cff094-601b-11e9-9daa-1e85594be702/).

    Incroyable… Que lui dire sinon qu’on la plaint d’être aussi conne après toutes ces études…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s